Grands blessés: Jean-Claude Saldaqui est parti

 

Une immense tristesse a endeuillé la famille du rugby béarnais et de l’association Rugby Espoir Solidarité en apprenant, récemment, le décès de Jean-Claude Saldaqui. Il avait 65 ans. Il était né le 28 mars 1953.
Le 22 janvier 1977, lors d’une rencontre qui oppose la Section Paloise à l’Union Sportive Dacquoise, l’ancien troisième-ligne ne se relève après une phase de jeu. D’un naturel imposant, il était discret sur le terrain tout en tant efficace. Il avait le sens du jeu. Le sport, le rugby mais aussi la pelote, était sa vie.
Après une scolarité studieuse, il se présente et est brillamment reçu au concours, est embauché à Electricité de France où il était très apprécié de ses collègues.
Jean-Claude était un garçon entier, mature, très jovial et déterminé. Il s’est battu jusqu’au bout malgré son handicap. Il a mené un redoutable et inégal combat. Sa maman s’est battue pour qu’il puisse vivre la meilleure vie terrestre possible. Elle a toujours su le protéger, le choyer. Elle redoutait, elle aussi, son dernier voyage et se posait la bonne question : qui va s’occuper de mon Jean Claude ? Elle a trouvé la solution en le confiant à Béatrice qui a pris soin de lui tel un petit frère. Merci Madame.
Les grands blessés du Comité Béarn sont tristes de son départ.
Jean-Claude, de là-haut, au royaume de l’ovalie, aide nous à avoir toujours le sens profond de l’amitié de la Solidarité.

Jean Ahrancet
Président de Rugby Espoir Solidarité

A l’occasion du congrès de la FFR, de nombreux anciens internationaux étaient venus lui rendre visite à l’hôpital de Pau. @DR

 

Partager sur